Le Mag Digital des entrepreneurs

Que devez-vous savoir de l’open innovation ?

L’open innovation, appelée innovation ouverte en France, est un processus d’innovation par lequel les entreprises se tournent vers des acteurs externes ou internes pour s’ouvrir à la modernité. Par acteurs externes et internes, on veut dire les chercheurs, les entreprises partenaires, les clients, les étudiants et les salariés n’appartenant pas au service R&D (Recherche et Développement). Focus sur l’open innovation et sur ses nombreux avantages pour les entreprises !

Open innovation, kesako ?

Crée par Henry Chesbrough en 2003, le terme open innovation désigne une pratique qui a pour objectif de booster l’innovation. Il s’agit là d’un concept collaboratif qui se définit comme l’entrée et la sortie de connaissances au sein d’une entreprise ou d’une start-up. Son autre objectif est d’accélérer l’innovation et le développement.

Les entreprises qui intègrent l’open innovation ont la possibilité d’importer des connaissances, des compétences, des technologies et des savoir-faire. Ces derniers sont ensuite exportés vers d’autres entités, entreprises et startups. Les idées et nouvelles connexions peuvent être introduites par différents biais comme les concours, les publications, le crowdsourcing et l’exploration de données.

Les avantages de l’open innovation pour les entreprises et startups

Facteur clé de succès pour le développement de nouveaux produits et services, l’open innovation a plusieurs avantages, tant pour les entreprises que pour les startups :

  • Renforcer le savoir-faire métier
  • Rendre les modes de travail et les processus internes plus dynamiques
  • Mettre en avant-première des services innovants
  • Développer des services innovants
  • Accélérer la croissance de l’entreprise
  • Toucher et conquérir de nouveaux marchés
  • Rendre les délais de commercialisation plus courts
  • Réduire les coûts de recherche et développement (R&D)
  • Augmenter le potentiel de différenciation sur le marché
  • Partager les risques et créer de nouveaux flux de revenus
  • Sécuriser le financement
  • Bénéficier d’un hébergement et de services
  • Un accompagnement par des équipes dédiées

En d’autres termes, la pratique de l’open innovation apporte la capacité de générer des idées par le biais de sources internes et externes. C’est une technique qui met en avant plusieurs acteurs et qui permet d’éviter le cloisonnement lié au fonctionnement traditionnel.

Le fait d’inclure différents acteurs permet d’apporter une perspective différente dans le tour de table. Ainsi, les chances de réussite d’un produit ou d’un service innovant et son acceptation par le marché sont augmentées.

Comment pratiquer l’open innovation ?

Il n’est pas difficile de migrer vers l’open innovation. Toutefois, au moment de mettre en place cette pratique, il est important de respecter quelques règles. Il faut apprendre à motiver les équipes vers de nouveaux objectifs, tant collectifs qu’individuels.

Le but est de savoir acquérir et cultiver de nouvelles compétences en décloisonnant les services. La communication de l’entreprise doit être revue, car elle doit pouvoir attirer de nouveaux talents, de nouveaux profils et de nouvelles idées. Il faut nécessairement multiplier les sources de connaissances.

La pratique de l’open innovation passe également par l’ajustement des besoins et des sources de financement. Il faut apprendre à ajuster les pratiques managériales et à partager les responsabilités, tout en anticipant les changements en termes de rythme et de méthodes de travail.

Évidemment, il faut aussi mettre en place un cadre juridique protecteur et s’ouvrir aux outils collaboratifs, afin de faciliter l’intégration de l’entreprise dans ce processus. Enfin, la migration vers l’open innovation demande également à réfléchir à des nouveaux rapports collaboratifs entre les acteurs de l’écosystème entrepreneurial.

En conclusion

Pour finir, soulignons que l’open innovation exige une implication à tous les niveaux. Il faut bien définir les objectifs de l’entreprise. Celle-ci doit bénéficier d’un sourcing de qualité mis à jour régulièrement et favorisant la créativité, la culture digitale et les tendances innovantes.

En travaillant avec les start-ups, les entreprises doivent veiller aux enjeux de la transformation numérique et de l’open innovation. Dans tous les cas, il faut savoir que l’open innovation implique une prise de risque.

Enfin, rappelons que l’open innovation peut être une nécessité pour les entreprises de grande taille qui sont en quête de solutions innovantes capables de les lier au monde du numérique.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *