Le Mag Digital des entrepreneurs

Comment trouver des clients ?

Utiliser les plateformes de mise en relation

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il existe diverses plateformes sur le net, et qu’elles sont plus ou moins spécialisées dans une prestation de service. Elles sont surtout efficaces pour les métiers de free-lance, comme rédacteur, graphiste, ou consultant.
En rédaction web, vous avez Textbroker et TextMaster à votre disposition, au niveau francophone.

Ces agences ont su prouver leur efficacité et attirent donc des centaines de clients chaque mois. C’est un bon choix pour débuter son activité, se forger une expérience, mais le contact avec les clients peut être assez restreint. Vous allez devoir communiquer au mieux avec eux afin de créer un lien, et peut-être engager un contact hors agence. Les commissions de telles plateformes peuvent être un frein à votre activité, vous avez donc tout intérêt à attirer les clients dans votre propre réseau.

A côté de cela vous avez des plateformes comme HopWork, Fiverr, et Upwork, relativement polyvalentes, mais également très compétitives. Vous pourrez y proposer vos services de développeur, de rédacteur, community manager, consultant, graphiste, photographe, et bien d’autres. C’est un marché de concurrence : vous ne devez pas simplement expliquer que vous existez, vous devez également montrer ce que vous apportez.

Pour toute activité de vente de marchandises, vous pouvez bien entendu faire appel à Ebay, Amazon, et toute autre plateforme de vente digitale.

Se créer un réseau de prescripteurs

Un prescripteur est une personne, ou un organisme, qui va recommander vos services aux consommateurs auxquels il a lui-même accès. Cela passe principalement par l’utilisation de réseaux sociaux, mais depuis quelques années d’autres alternatives ont vu le jour. Plus le prescripteur possède une notoriété, et plus ses activités et son image correspondent à ce que vous proposez, plus il aura de la valeur ajoutée. Il va recommander votre produit, marque, entreprise, ou autre, et son message atteindra une clientèle déjà fidélisée, légitimant alors vos compétences.

C’est pourquoi, en plus des réseaux sociaux, de nombreuses marques se tournent aujourd’hui vers les blogueurs, et les youtubeurs. Youtube est une plateforme à privilégier, certains créateurs de contenu ont plusieurs millions d’abonnés, et seront moins chers qu’une publicité télévisuelle. Vous avez une vue réaliste de leurs chiffres (nombre de vues sur les vidéos), et sur leur audience (les statistiques youtube dressent un tableau du spectateur moyen). Bien entendu, la plupart des utilisateurs ont entre 15 et 30ans, il faut donc voir si cela correspond à vos attentes. Niveau blog, vous pouvez même faire votre pub gratuitement, sous peu que vous ayez quelque chose à offrir en retour.

Cette présence sur internet doit être consolidée de votre côté, en créant par exemple un blog, un site web, des newsletters, des produits d’information, etc. Gardez en tête qu’il faut optimiser votre contenu, grâce au SEO.

Faire appel à des méthodes plus locales

Lorsque vous possédez un magasin physique, internet n’est pas toujours le meilleur endroit où faire votre pub. Si vous touchez un public habitant à Brest alors que vous êtes situé à Paris, alors que vous ne proposez pas de livraison, l’intérêt est limité. Vous pourriez penser que les flyers sont démodés, et que les gens s’en moquent, mais il y a une raison s’ils circulent toujours.

Vous ne toucherez pas 100% des gens qui l’auront en main, mais vous en toucherez suffisamment pour que cela vaille le coup : dès qu’un nouveau magasin s’ouvre, cela intéresse les gens, mais ils doivent savoir où c’est et ce que vous leur apporterez. Attention cependant, c’est une campagne relativement coûteuse (imprimer les flyers, engager du personnel pour les distribuer, etc.).

Il ne faut jamais hésiter à travailler en local, à travers les journaux, les magazines, mais aussi sur Facebook et Twitter, en utilisant les bons outils touchant votre localité. Il peut être bon d’engager un community manager pour vos réseaux et leur optimisation, mais cela dépend de votre budget, et de la taille de votre entreprise.

A lire également :

Fidélisation client : les étapes pour réussir

Gérer sa relation client